AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AMY underco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam B. Campbell

avatar

► POSTS : 23
► INSCRIT(E) LE : 09/10/2011
► CREDITS : marley smith

MessageSujet: AMY underco   Sam 15 Oct - 4:43


CRÉDIT OBLIGATOIRE
Citation :
prénom, nom
citation citation

oneyou can't change who i am
nom complet ▲ Ici. âge ▲ Ici. date et de naissance ▲ Ici. nationalité ▲ Ici. emploi ▲ Ici. statut ▲ Ici. groupe ▲ Ici. traits de caractère ▲ adjectifs ici.

twonevermind i'll find someone like you
Cette partie est pour ajouter les caractéristiques de votre personnage, ses tics, ses tocs, ses petits plus ... S'il est aveugle, s'il bégaye, préfère les sucreries aux produits bio ou que sais-je d'autre. Bref, cette partie est très libre et permet de différencier encore plus votre personnage de celui des autres, de mieux le capter, lui et ses mimiques par exemples et c'est un excellent pense-bête en plus.


fourshadows of the day
pseudo/prénom ▲ red swallow/Lisa. âge et sexe ▲ JF de 18 ans. comment trouves-tu le forum ? ▲ Dois-je vraiment répondre ? (a) avatar ▲ Ryan Kelley. un commentaire, une dédicace ? ▲ J'aime les éléphants et je le vis bien.


Dernière édition par Adam B. Campbell le Lun 17 Oct - 8:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam B. Campbell

avatar

► POSTS : 23
► INSCRIT(E) LE : 09/10/2011
► CREDITS : marley smith

MessageSujet: Re: AMY underco   Sam 15 Oct - 4:43

threeall these things that i've done
Lorsque j'étais petit, je m'étais toujours demandé ce que ça faisait d'être grand. Lorsque j'essayais d'écouter les conversations de mes parents, ma mère me disait "C'est une conversation pour adultes. Va donc jouer avec les autres enfants". Lorsque je tentais de comprendre quelque chose de compliqué, elle me disait "tu comprendras lorsque tu seras grand". Partout autour de moi, il y avait des adultes, des "grands". Et moi, j'étais toujours le petit. Mon frère et ma soeur étaient plus âgés que moi et lorsque j'avais six ans, ils étaient presque eux-même aussi des adultes. J'étais toujours mis à l'écrat dans ce monde qui ne voulait visiblement pas de moi. J'essayais de faire du mieux que je pouvais pour m'intégrer, pour ne pas être considéré encore et encore comme le petit et être exclu de tout. Je pensais que personne ne pouvait comprendre et que j'étais le seul à être dans ce cas-là mais je m'étais trompé.
Je l'ai compris à l'âge de huit ans, au mariage de ma soeur. Pour la première fois de ma vie, j'ai rencontré quelqu'un qui pouvait comprendre ce que je vivais. Elle s'appelait Lou-Anne et elle avait à peine un an de moins que moi. Elle paraissait aussi perdue que moi et aussi petit que j'étais, je fus comme attiré vers elle, comme si les âmes en peine se cherchaient et se trouvaient tels le pôle moins et le pôle plus d'un aimant. On se complétait déjà sans le savoir. Elle portait une robe jaune qui traînait par terre et ses cheveux étaient en bataille. Mais avec mon costume gris anthracite trop grand et mon noeud papillon de travers, je ne devais pas avoir meilleure allure. J'étais le témoin de Jack, le mari de ma soeur et Lou-Anne s'était avancée le long de l'allée, portant dans ses mains un petit coussin nacré. Elle brandissait fièrement les alliances lorsque trébucha sur sa robe et que les alliances volèrent. Incapable de retenir ses larmes, je la vis pleurer tandis qu'elle cherchait les alliances.
Personne ne faisait le moindre geste pour l'aider ce que je trouvai complètement égoïste. Quittant ma place auprès de Marc, je rejoignis Lou-Anne et pour la première fois, son regard croisa le mien. Je lui offris un sourire avant de l'aider à chercher. A deux, les alliances furent vite retrouvées et reposées sur leur coussin. Attrapant la main de Lou-Anne, nous gravîmes les quelques derniers mètres jusqu'aux mariés. Quand je lâchai la main de Lou-Anne, je croisai le regard de ma soeur. Regard qui semblait exprimer de la reconnaissance mais j'étais alors trop petit pour l'interpréter de cette façon. Et de tout de façon, j'avais toujours été dans ma bulle. Mariage ou pas mariage.
Etre le petit dernier de la famille n'était pas toujours simple, surtout lorsqu'on avait l'impression de ne pas faire parti de cette famille, comme si nous étions un singe parmi les loups. C'était l'impression que je ressentais chaque fois que j'étais en présence de ma famille. Il n'y avait que quand j'étais seul que j'avais l'impression d'être normal, l'impression d'être enfin à ma place. Et puis avec Lou-Anne, tout avait changé. Nous ne parlions pas beaucoup c'était vrai, mais les paroles n'avaient pas vraiment leur place dans la bulle que nous nous étions formés. Il n'y avait que nous deux face au monde, nous deux face aux grands, nous deux avec nos désirs et nos peurs, nous deux dans une vaste piscine sans fond. Et puis un jour, je me suis retrouvé seul dans cette piscine, seul à me noyer sans savoir comment revenir à la surface.
« Plusieurs filles m'ont proposée d'aller au cinéma ce soir. Elle m'ont dit que je pouvais amener qui je voulais. Ca te dit de venir ? » Nous étions vendredi soir et comme d'habitude, nous étions au bord de l'étang, allongé dans l'herbe à regarder les nuages. Je ne fis pas le moindre geste mais je m'entendis tout de même répondre assez sarcastiquement : « Parce que tu parles aux filles maintenant ? » J'y ajoutai un petit rire mais je fus le seul. Je sentis Lou-Anne se raidir à côté de moi alors que d'ordinaire, ma remarque l'aurait fait rire. Peut-être aurais-je du être désolé d'avoir été aussi sec mais aussi bizarrement que cela pût paraître, je ne le fus pas. Lou-Anne prit son temps avant de répondre. Je l'entendis inspirer plusieurs fois avant d'oser dire ce qu'elle avait sur le coeur. « J'en ai marre de cette situation Adam d'accord ? Peut-être que toi ça te plaît de ne pas avoir d'amis et d'être tout le temps avec moi mais ce n'est pas mon cas ! Du moins, ça ne l'est plus. Nous ne sommes plus des enfants. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

AMY underco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► ONE STEP CLOSER :: Running up that hill :: It's almost easy-
Sauter vers: